Un petit mot pour commencer sur le DeciBel Lounge. Vous entrez dans une atmosphère apaisante où les gens se reposent, bavardent autour d’un verre, révisent leurs cours, dégustent un délicieux vin rouge du Roussillon ou assouvissent leur faim grâce à la multitude de mets aussi bons les uns que les autres. Comme je l’ai dit, on y apprécie la petite ambiance feutrée et chaleureuse sur un fond musical.

La musique, on y vient. Quelques soirs par semaine, le DeciBel propose des live avec des groupes ou des DJs sets avec des…DJ oui.

Petite particularité du lieu, ils proposent également des « Wednesday Movie » ou « Mercredi Cinéma » : chaque semaine un film différent est projeté en français, anglais ou en langue étrangère sous titré bien sûr en français, anglais et ou vietnamien (on est au Viet Nâm tout de même).

Cette petite introduction m’emmène à vous parlez de mon premier live dans ce lounge fort attrayant. J’ai l’habitude d’y aller prendre un verre en début de soirée ou dans l’après midi.

Lorsque j’ai poussé la porte mardi dernier, j’y ai découvert une ambiance tout autre, une surpopulation inhabituelle et deux petits vietnamiens sur la petite mezzanine faisant, ce jour-là, office de scène : un guitariste au cheveux longs à peine plus grand que son instrument et un claviste accompagné de ses arrangements électroniques. Cette formation vieille d’à peine 6 mois, ce sont les Time Keeper. Pour décrire leur style, qui se réclame rock progressif, et après avoir discuter avec eux, ils cherchent à apporter à leur instrument de prédilection (guitare et clavier) une touche électronique. C’est un voyage dans un monde bizarre où se mêlent mélodie, bruit et folie.

Pour ma part, j’ai été transporté et je suis convaincu par se groupe qui reste le seul dans sa catégorie dans le paysage musical vietnamien.

A très vite pour d’autres expériences dans ce nouvel endroit.

DeciBel Lounge, 79/2/5 Phan Kê Bính St,Đa Kao Ward, District 1, HCMC